• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • Édition

G

GALIEN PRIZE Commerce – Promotion
Prix Galien
= prix accordé par les entreprises pour ‘récompenser’ une ‘réussite’ d’une entreprise; ce prix fait partie des stratégies de promotion
« Le prix Galien fut accordé au Vioxx™ (rofécoxib) en France, un an avant d’apprendre que cette nouveauté avait peut-être tué de 20 à 40 mille américains et était en quelque sorte un ‘tueur en série légalisé’ pour 4 ans!
1… »

 

GENE THERAPY : A FATAL FALSE START Phase I – Génomique
« On Sept. 13, 1999, Jesse Gelsinger was given an infusion of corrective OTC gene encased in a dose of attenuated cold virus, a recombinant adenoviral vector; it was injected into his hepatic artery. Gelsinger experienced a severe immune reaction to the vector — the gene's delivery vehicle — and died 4 days after receiving the injection »2
thérapie génique : un faux départ fatal

 

GENE THERAPY : A FIRST ? Pharmacothérapie – Génomique
une première en thérapie génique ?
* L'Agence européenne du médicament (EMA) recommande en 2012 l'approbation d'une thérapie génique. Si la Commission Européenne suit cet avis, ce qu'elle fait généralement, il s'agira de la première thérapie génique autorisée dans le monde occidental,3 souligne le New York Times4

 

GENE THERAPY PRODUCT Pharmacothérapie – Génomique
genotherapeutic product
produit / médicament de thérapie génique
= produit biologique à effet thérapeutique visant à transférer du matériel génétique
« Tout produit obtenu par un ensemble de procédés de fabrication visant au
transfert d’un gène prophylactique, diagnostique ou thérapeutique chez l’homme et son expression consécutive in vivo, constitue un médicament de thérapie génique. Le transfert d’un gène implique un système d’expression contenu dans un système d’administration appelé vecteur qui peut être d’origine virale ou non virale5»
« La thérapie génique consiste à remplacer ou complémenter un gène défectueux par un gène intact dans certaines cellules ou tissus de l'organisme. Un virus modifié est généralement utilisé comme véhicule pour acheminer la nouvelle séquence génétique à l'intérieur des cellules »6

 

GENERAL AGREEMENT Recommandations
« Proton-pump inhibitors (PPI) are not recommended in heartburn (by general agreement) »
accord professionnel
« Les inhibiteurs de la pompe à proton (IPP) ne sont pas recommandés dans la dyspepsie (accord professionnel)”

 

GENERAL PRACTICE DATABASE Pharmacoépidémiologie
base de données de médecine générale

 

GENERAL WELFARE OR VESTED INTERESTS ?
intérêt général ou intérêts particuliers ?
* en médecine, en pharmacothérapie, cela fait toute la différence

 

GENERALIST’S DISAPPROVAL OF SPECIALIST’S PRESCRIPTION Relations professionnelles
désapprobation par un généraliste de l’ordonnance d’un spécialiste
« Il m’arrive d’écrire : ‘Pas de glitazone, merci, l’ordonnance ne sera pas reconduite’, quand un spécialiste en prescrit à un de mes patients [diabétiques]7»
*
Savoir dire non pour un patient face au médecin, ou pour un omnipraticien face au spécialiste, n’est pas facile et exige du courage

 

GENERALLY HEALTHY ADULT
adulte globalement bien portant

 

GENERALLY HEALTHY SUBJECTS Prévention primaire
sujets globalement bien portants

 

GENERATION Rx (USA) Pédopsychiatrie
A disturbing documentary trailer on collusion between pharmaceutical manufacturers and their regulatory watchdogs in the US. It questions whether millions of children have been effectively forced onto psychiatric medicines by pharma influenced pedo-psychiatrists, for commercial rather than scientific reasons and with the risk of devastating consequences8
* Voir aussi MEDICALIZED CHILDREN

Génération Rx (Traduction libre du titre du vidéo)
* ce vidéo court métrage documentaire illustre comment ‘on s’en prend aux enfants’ en médicalisant et médicamentant leurs moindres variations de comportement

 

GENERIC MANUFACTURER Entreprise
(fabricant) génériqueur

 

GENERIC NAME Pharmacie
Voir INTERNATIONAL NONPROPRIETARY NAME

 

GENERIC PRESCRIBING ECONOMIC EFFICIENCY Pharmacoéconomie
Per-dose price of some of the drugs for which brand-name companies offer re-imbursement coupons, and the cost of the generic version, according to Ontario Health Ministry (CA) :9

a) Lipitor™ (anti-cholesterol) $2.34; generic 56 cents
b) Norvasc™ (blood pressure) $2.10; generic 50 cents
c) Zoloft™ (anti-depressant) $1.84; generic 44 cents

d) Effexor™ (anti-depressant) $1.90; generic 47 cents
e) Plavix™ (blood thinner) $2.65; generic 66 cents
f) Proscar™ (enlarged prostate) $1.91; generic 46 cents
économicité de la prescription générique

 

GENERIC PRESCRIBING Ordonnance rationnelle
prescription générique; la prescription de génériques

* Prescrire générique, c’est prescrire du connu
« En fait, après l’autorisation de mise sur le marché, le cobaye c’est vous, moi, nous. Inutile de vous conseiller de ne consommer que des médicaments un peu vieillots, qui ont fait leurs preuves plutôt que les dernières nouveautés à la mode »10

 

GENERIC PRODUCT Pharmacie
produit générique; spécialité générique (FR)
= Une spécialité générique d’une spécialité de référence est définie comme ayant la même composition qualitative et quantitative en principes actifs, la même forme pharmaceutique, et dont la bioéquivalence avec la spécialité de référence est démontrée par les études de bio-disponibilité appropriées.
La spécialité de référence est désignée par le terme princeps ou référent11

 

GENETIC TEST
e
xamen / test génétique
* pour mémoire, la grande majorité n’ont pas reçu l’aval des agences de santé, leur interprétation est complexe et comporte un volet social; on manque de retour d’expérience avec leur utilisation, ils sont plus nombreux à apparaitre chaque année que les innovations thérapeutiques, il n’y a pas de compendium comme pour les médicaments, et il n’y a pas de code d’éthique quant à leur promotion12

 

GENETICISM Génétique
généticisme
=
école de pensée ou croyance, on constate qu’elle commence à servir des intérêts particuliers beaucoup plus que l’intérêt public
« Elle tend à ramener la complexité des êtres vivants, y compris de l'humain, à un programme inscrit dans les gènes
13»

 

GENETICS Science fondamentale
= the study of heredity. Genetics scrutinizes the functioning and composition of the single gene14
génétique

 

GENOMIC MEDICINE Génomique
= medical practice based on genomic knowledge
« Study after study has failed to discover a set of genes or unusual brain structures that reliably identifies major mental disorders »15
médecine génomique
= pratique basée sur la connaissance des gènes
« Les avantages de cette nouvelle médecine sont loins d’avoir été démontrés… la recherche n’en est qu’à ses premiers balbutiements …»
16
« Diverses avancées dans le domaine de la génétique offrent des promesses de progrès thérapeutique. Cependant, les promesses peinent à se transformer en amélioration des soins »
17

 

GENOMICS Génomique
= the study of genes and their functions, and related techniques. The main difference between genomics and genetics is that genetics scrutinizes the functioning and composition of the single gene where as genomics addresses all genes and their inter relationships in order to identify their combined influence on the growth and development of the organism18

« One study, for instance, analyzed 432 different claims of genetic links for various health risks that vary between men and women. Only one of these claims proved to be consistently replicable »19
« A gigantic fishing expedition with little fish in the waters » is more or less the situation in the first decade of the 21st century
génomique f
= science du génome
« La notion de gène n’a pas la puissance explicative simpliste souvent colportée… Les idées courantes sur le programme génétique sont fausses … La génétique offre des promesses de progrès thérapeutique mais ces promesses peinent à se transformer en amélioration des soins »
20

 

GENOTOXICITY STUDY Évaluation préclinique
« Genotoxicity tests can be defined as in vitro and in vivo tests designed to detect compounds that induce genetic damage by various mechanisms. These tests enable hazard identification with respect to damage to DNA and its fixation. Registration of pharmaceuticals requires a comprehensive assessment of their genotoxic potential »21
essai de génotoxicité
= Essai qui utilise des cellules de mammifères ou de non mammifères, des bactéries, des levures ou des champignons afin de déterminer si des mutations géniques, des changements de structure chromosomique ou d’autres altérations de l’ADN ou des gènes sont causés par les échantillons d’essai22

 

GENOTYPING
génotypage

 

GENUINE ADVOCACY GROUP Médecine sociale
* American examples : Public Citizen Health Research Group; Breast Cancer Action
groupe de défense vrai; groupe authentique de militantisme
* Exemples européens23 : Health Action International, Collectif Europe et Médicament, International Society of Drug Bulletins, Bureau Européen des Unions de Consommateurs, Association Internationale de la Mutualité, Association Mieux Prescrire, etc.

 

GENUINELY INDEPENDENT Éthique
« Any regulatory body that includes drug industry representatives or individuals receiving financial support from the drug industry cannot be
genuinely independent24»
vraiment / réellement / véritablement indépendant
« Tout organisme de règlementation où siègent des représentants de l’industrie pharmaceutique, ou des personnes qui en reçoivent de l’aide financière, ne peut être
vraiment indépendant »

 

GERMINAL GENE THERAPY Génomique
thérapie génique germinale
* vise les cellules de la reproduction, modifie ou rectifie l’espèce par la descendance25

 

GERONTOVIGILANCE Pharmacovigilance appliquée
= pharmacovigilance in the aged
gérontovigilance
= pharmacovigilance chez les sujets âgés

 

GESTATIONAL DIABETES Médicalisation – Abaissement du seuil diagnostique
« A 2010 revision of the definition has just dramatically lowered the threshold for diagnosis, more than doubling the number as having the condition, to almost 20% of the entire pregnant population26»
diabète gravidique / gestationnel

 

GHOST AUTHOR Rédaction - Éthique
nègre

= auteur rédigeant en douce pour le compte d’un autre, sans figurer sur la couverture de l’ouvrage
27

 

GHOST MANAGED CONTRIVANCE Rédaction - Éthique
machination rédigée en sous-main

 

GHOST MANAGEMENT Essais cliniques – Publication
« In Corporate Disguises in Medical Science : Dodging the Interest Repertoire,28 Sergio Sismondo explains that roughly 40% of the sizeable medical research and literature on recently approved drugs is ghost managed by the pharmaceutical industry and its agents. Research is performed and articles are written by companies and their agents, though apparently independent academics serve as authors on the publications.

Similarly, the industry hires academic scientists, termed
key opinion leaders, to serve as its speakers and to deliver its continuing medical education courses. In the ghost management of knowledge, and its dissemination through key opinion leaders, we see the pharmaceutical industry attempting to hide or disguise the interests behind its research and education
gestion en sous-main
* s’applique aux essais cliniques et à la communication des résultats, quand les industries de santé et leurs agents interviennent (discrètement, voire en cachette) à plusieurs étapes d’une étude, de sa conception à sa conduite, de son analyse à sa publication et à sa diffusion
29

 

GHOST SUICIDES Antidépresseurs – Irrégularités
vanishing suicides
*
ghost suicide was coined by David Healy
suicides disparus
= suicides qu’un promoteur fait disparaître des résultats de ses essais cliniques en attribuant au placebo des suicides survenus après l’arrêt d’un antidépresseur

 

GHOSTED AUTHOR Éthique – Rédaction
« I was given an outline, references, and a list of drug-company approved phrases… I was pressured to rework my drafts to position the product more favorably »30
auteur prête-nom

 

GHOSTFUNDING Financement
* neologism proposed by Abby Lippman & Margaret Lock from McGill University31 in Montreal
financement occulte / caché
= non révélé par l’auteur d’un article, parce que ce financement paraitrait suspect voire trompeur
* en médecine, en agro-alimentaire, en écologie, un financement non déclaré ou caché est a priori soupçonné d’être lié aux entreprises qui ont un intérêt particulier (
vested interest) dans les résultats

 

GHOSTWRITER Revues savantes – Éthique de la recherche - Transparence
undercover author; hack fam
« Corporate ghostwriter »
nègre; scribe
auteur anonyme ; rédacteur en sous-main / caché / furtif ; auteur fantôme emprunt facile…
« Scribe d’entreprise »

 

GHOSTWRITING Revues savantes – Éthique de la recherche - Transparence
« Major journals have expressed concern at the ghostwriting of, and conflicting interests surrounding pharmaco-therapeutic studies, especially in psychiatry32»
« Advertising masquerading as an unbiased health information clearly theatens the fundamental assumptions of scientific research
33 »

« Publication planning, as it is currently practiced by pharmaceutical companies, can undermine the medical literature. Industry control over the timing, content and authorship of studies and opinion pieces including reviews and commentaries distorts medical discourse

That academic health professionals (physicians, nurses, pharmacists) lend their names to articles to which they may have contributed nothing is ironic, considering that such behavior by students in the same academic institutions would be considered plagiarism…

The infiltration of the medical literature by undisclosed sponsors using ghostwritten articles raises serious ethical issues. The medical literature should be a repository of reliable, unbiased scientific studies and considered opinion. Invisible industry influences on publications and presentations undermine a vital foundation for clinical decision-making »34
rédaction en sous-main / anonyme / par un nègre / par un scribe / en anti-chambre / en secret / furtive
ghostwriting emprunt

« Les principales revues ont manifesté leur inquiétude face à la rédaction en sous-main et aux conflits d’intérêt qui entourent les études en pharmacothérapie, notamment en psychiatrie »
« L’usage de ‘co-auteurs honoraires’ constitue fraude et duperie; la propriété intellectuelle étant un bien indivisible et non transférable … La publication qui traditionnellement consacrait la valeur d’un travail de recherche, constitue désormais une marchandise au même titre que les
Big Macs et les boissons gazeuses »35

 

GHOSTWRITING ORGANIZATION Rédaction commercialisée - Promotion
ghost-management company; spin-doctoring organization
« Our Global Corporate Sales Team of more than 100 people is dedicated to serving the publishing and communication needs of your industry. Through our extensive range of clinical and professional publications, we can develop a customized communications plan to support your promotional strategy, maximizing the impact of your brand…

Whether you are looking for global or localized campaigns, for strategic or tactical support, our publishing teams are knowledgeable at all levels. We provide an expert service, competitive pricing, dedicated project management and the flexibility to provide peer-reviewed support for your brand from pre-launch to maturity, achieving strong credibility36 »
“Madison Avenue has growing role in the business of drug research37
société de rédaction et communication
*
Madison est l’avenue de New York où logent les grands publicitaires étatsuniens

 

GHOSTWRITTEN Rédaction
« It has become clear that a significant proportion of the existing literature… is ghostwritten…, RCTs risk becoming part of an apparatus that plays down the hazards of treatment and promotes the use of treatments that may be harmful38 »
«There is a

a) 10.9 per cent rate of ghostwriting in The NEJM,
b) 7.9 per cent in JAMA,
c) 7.6 per cent in The Lancet,

d) 7.6 per cent in PLoS Medicine,
e) 4.9 per cent in The Annals of Internal Medicine,
f) 2 per cent in Nature Medicine »39 
rédigé par un nègre / par un scribe / en sous-main; au rédacteur anonyme
rédigé en anti-chambre / en cachette

* s’applique à un article, rédigé par les agents (écrivains, statisticiens, relationnistes alias
spin doctors) de l’industrie qui commandite l’étude de son produit, mais signé par des cliniciens sponsorisés
« Il est devenu évident qu’une proportion significative de la documentation existante… est
écrite en sous-main…, les essais cliniques contrôlés devenant un rouage dans une machine qui minimise les dangers des traitements et promeut l’utilisation de traitements potentiellement nocifs »

 

GIZMO IDOLATRY Médecine de haute technicité
« It seems that gizmo idolatry now exists in the practice of medicine where it refers to a mechanical device or procedure for which the clinical benefit in a specific clinical context is not clearly established, and gizmo idolatry refers to the general implicit conviction that a more technological approach is intrinsically better than one that is less technological unless, or perhaps even if, there is strong evidence to the contrary40 »
idolaterie des gadgets / de la haute technicité
gadgetolaterie néologisme discutable

 

GLITAZONE CANARD Innovation technologique sans progrès thérapeutique - Diabétologie
« The Avandia™ canard »41
“The safety of new drugs has never been as well established as pharmaceutical company promotions may suggest… These evolving problems with thiazoline-diones [aka glitazones, for diabetics] reinforce the fact that new is not always better”42
bobard / canard des glitazones;
=
fausse histoire; histoire inventée
« Le bobard entourant l’Avandia™ (rosiglitzone) »
« Avec le recul, la balance bénéfices-risques défavorable des glitazones s’est confirmée »
43
« Les glitazones n’ont pas à ce jour démontré une balance bénéfices-risques favorable mais ont néammoins une AMM… »
44

* la classe des glitazones est une innovation antidiabétique décevante. L’Actos™ ou pioglitazone, fut suspendue des marchés français et allemands en 2011 pour cause de pharmacovigilance (suspicion de cancers de la vessie). La rosiglitazone (Avandia™) fut suspendue par l’Agence européenne du médicament (EMA) à l’automne 2010, pour motif d’effets indésirables non compensés par son effet hypoglycémiant et en raison de l’absence de prévention démontrée des complications vasculaires du diabète

 

GLOBAL PHARMACEUTICAL INDUSTRY Mondialisation
Big Pharma
les mondiales du médicament

 

GLOBALISATION Société
mondialisation

 

GOLD STANDARD EXAMINATION Diagnostic
examen de référence
= méthode de diagnostic la plus performante possible à un moment donné, dont la sensibilité et la spécificité est la meilleure dans une situation médicale donnée45

 

GOLD STANDARD METHOD Méthodologie
méthode de référence
étalon or des méthodes

 

GOLD STANDARD TREATMENT Méthodologie
= treatment recognized as the best by independent experts at a given time in a given population
traitement de référence
/ standard / idéal
= traitement reconnu le meilleur par des experts indépendants à un moment donné dans une population considérée

 

GOLDEN FORTIES Histoire – Vraie innovation
Voir aussi GRAY YEARS
Quarantes Glorieuses
= période de 1945 à 1985 où l’industrie était très innovante sur le plan thérapeutique

 

GOLDEN PILL Récompense
= Prescrire Inernational’s annual award for breakthrough products with a definite therapeutic advantage in their field of use
« The Golden Pill is given for new medicines in
France that provide significant new therapeutic possibilities in an area
where insufficient effective treatment was available »46
* because of the dearth of
therapeutic innovations since the 1980s, the honorific prize Golden Pill is rarely awarded. None was awarded in 1982, 1984-5, 1990-1991, 1993-1995, 1997, 1999-2005, 2008-2011
Pilule d’Or
= prix annuel de la revue Prescrire attribué aux médicaments qui constituent un progrès thérapeutique décisif dans un domaine où malades et praticiens étaient totalement démunis, i.e. aux innovations médicamenteuses qui représentent une percée réelle.
* La rareté de ces progrès reflète la panne d’innovations thérapeutiques vraies qui sévit depuis les années 1980 et témoigne de…
« La faillite flagrante du système international d’incitation au progrès thérapeutique »47

 

GOOD CLINICAL PRACTICE GUIDELINES Recommandations
recommandations de bonne pratique clinique; référentiels de pratique clinique

 

GOOD GOVERNANCE FOR MEDICINES OMS
Bonne gouvernance dans le secteur pharmaceutique
* nom d’un programme de l’OMS

 

GOOD MEDICAL PRACTICE GUIDELINES Recommandations
références médicales opposables (FR); recommandations / directives de bonnes pratiques médicales

 

GOVERNMENT ACCOUNTABILITY OFFICE; GAO (USA)
National Audit Office (UK)
Cour des comptes (FR; BE); Vérificateur général (CA; QC)
* Le GAO relève du Congrès américain. Ce bureau s’intéresse au prix des médicaments et, depuis les années 2000, commence à s’alarmer de la rentabilité inouïe de l’industrie pharmaceutique48
* La Cour des comptes
a pour mission de s'assurer du bon emploi de l'argent public et d'en informer les citoyens49

 

GOVERNMENT ACCOUNTABILITY OFFICE; GAO (USA) Règlementation
Cour des Comptes (FR)

 

GOVERNMENT DRUG PLAN Assurance
assurance médicament gouvernementale / publique

 

GOVERNMENT HANDOUT TO INDUSTRY Politique de recherche – Politique du médicament
subvention / soutien gouvernemental à l’industrie
* Au Canada cela se fait par des institutions paragouvernementales comme Génome Canada, les Instituts canadiens pour la recherche en santé (ICRS), le Consortium du cancer sur les cellules souches, l’appui de projets sur la médecine dite personnalisée par la génomique, les subventions en partenariats publics-privés (PPP), etc.

 

GRAND ROUNDS FMC en CHU
clinical grand rounds

= presentation of the medical problems and treatment of a particular patient to an audience consisting of doctors, residents and medical students. The patient was traditionally present for the round and would answer questions; grand rounds have evolved with most sessions now rarely having a patient present and being more like lectures50
= educational lecture in teaching hospitals, for the benefit of interns and residents and other hospital staff, presented at regular intervals, focused on the diagnostic and therapeutic questions raised by a particular patient

* it used to be at the bedside, by the head physician surrounded by his staff and students, involving questioning and examination in addition to reviewing test results (hence the name); then it shifted to case presentations in a meeting room, around a table for a chart review and projection of X-rays of an interesting or dificult case without the presence of the inpatient; nowadays it is a scientific presentation in a conference hall and the topic is wider than that raised by a particular inpatient.

* Grand rounds are to often sponsored by a manufacturer, especially if the speaker is from outside the hospital or the city or the country. They form an essential component of CME in university hospitals
séance / présentation / réunion / conférence scientifique
= présentation scientifique dans un CHU, portant sur un problème clinique soulevé par un patient; fait partie de la formation en centre hospitalo universitaire

* Se tenait Jadis auprès du patient hospitalisé, avec le personnel (externes, internes, résidents, infirmières) qui pouvait réexaminer et requestionner le patient; puis on utilisa une petite salle pour examiner les résultats des analyses et discuter du cas autour d’une grande table; aujourd’hui on présente au profit de tout le service hospitalier dans une salle de conférence avec écran

* Trop souvent c’est un sponsor de l’industrie paye (voire le choisit) le conférencier et le buffet …
« Sans buffet, les internes se font rares aux séances du vendredi… »

 

GRANT GIVING BODY Financement de la recherche
organisme subventionnaire

 

GRANTING AGENCY Financement de la recherche
agence subventionnaire

 

GRANULAR DATA Base de pharmacovigilance – Codification des évènements indésirables
splitters familier
« Data are more granular in MedDRA than in WHO-ART »
données granulaires
*
par opposition aux données regroupées (lumpers fam), en parlant du codage, dans une base de données de pharmacovigilance, des effets indésirables notifiés
« Malaise, fièvre, myalgie, céphalée » sont granulaires
« Syndrome grippal » est regroupé

 

GRASSROOT ORGANISATION
« From Grass Roots To Pharma Partnerships: Breast Cancer Advocacy In Canada » is the title of Sharon Batt’s Ph.D. Thesis in 2012, honored by a Distinguished Dissertation Award for the Arts, Humanities and Social Sciences at Dalhousie University, Halifax NS (CA)
organisation / association de terrain
Voir aussi HEALTH ASTRO-TURFING
* en santé, certaines sont de bonne foi; d’autres sont sponsorisées – au départ ou au fil des ans - par des entreprises ayant des intérêts dans les messages et les actions de ces organisations

« 
NAMI pour National Alliance for the Mentally Ill, est une organisation de terrain destinée à l’aide aux personnes atteintes de maladie mentale. En 1999 on a pu apprendre que cette organisation, de 1996 à la mi-1999, a reçu de la part de 18 compagnies pharmaceutiques, un total de 11,72 millions de dollars dont Lilly qui durant ces années est la corporation qui affichea la plus grosse contribution financière. On a également appris qu’un cadre de Lilly, Jerry Radke, avait été ‘prêté’ à la NAMI et travaillait aux quartiers de cette organisation de terrain …

Vers les années 1990, une campagne de l’Église de scientologie fait chuter les ventes de Ritalin™ de 37 %, ce qui alarme Ciba (actuellement Novartis). Cette compagnie injecte alors des centaines de milliers de dollars dans une
association de terrain pour aider les enfants hyperactifs, le CHADD pour Children Attention Deficit Disorder, avec des prêts éducationnels dits sans restriction. Avec cet argent, cette association a pu faire connaître cette ‘maladie’, la faire classifier comme ‘trouble’, ce qui a ouvert la porte aux remboursements pour les traitements »51

 

GRAY YEARS Histoire pharmaceutique
« The number of new molecules approved per billion dollars of inflation-adjusted R&D has declined inexorably at 9% a year and is now 1/100th of what it was in 1950 »52
Voir aussi GOLDEN FORTIES
Années Grises
= de 1985 à aujourd’hui, période où l’industrie est en panne d’innovation thérapeutique et y substitue le dévoiement du savoir médical ainsi qu’un marketing et un démarchage effrénés pour réaliser des profits indécents

 

GUIDELINE PANELS AND CONFLICTS OF INTEREST Recommandations - Conflits d’intérêts
"The finding that most current members of guideline panels and half of chairs of panels have COI is concerning and suggests that a risk of considerable influence of industry on guideline recommendations exists… COI were highly prevalent among panel members of guidelines produced by Canadian specialty societies and US specialty societies but were significantly higher among Canadian panels (83% v 58%). We found no statistically significant difference in the prevalence of COI among panel members of diabetes compared with hyperlipidaemia guidelines (56% v 44%)"53

Conflicted panels widen diseases, lower treatment tresholds54
« Authors of guidelines frequently have undisclosed industry ties »55

“In a 2009 statement on type 2 diabetes, 11 of the 12 authors were heavily conflicted… working for an average of 9 companies each56”, for a total of 99 conflicts around the same table writing ‘authoritative’ guidelines
« As defined by WHO, people with prediabetes have impaired fasting glucose, with a fasting plasma glucose concentration between 6·1 and 7·0 mmol/L; the American Diabetes Association (ADA) uses a lower cutoff value for impaired fasting glucose : 5·6—6·9 mmol/L »57, a lowering of 0.5 and 0.1 mmol/L by the pharma funded ADA
comités de recommandations en conflits d’intérêts
* Selon le BMJ en 2011, 56% des membres qui produisent les recommandations sur le diabète sont en conflits d’intérêts, tout comme 44% de ceux qui établissent les directives sur le cholestérol …. Les situations de COI sur ces comités sont 43% plus fréquentes au Canada qu’aux États-Unis

 

GUIDELINE PRODUCERS Formation
émetteurs de directives / de recommandations
« La multiplicité des émetteurs aboutit à des messages confus parfois contradictoires »58

 

GUIDELINES : SO-CALLED NATIONAL Recommandations
« In 2004 the National Cholesterol Education Program (NCEP) updated its guidelines… It was subsequently disclosed that most of the committee members had extensive financial connections to the manufacturers of statins, which stood to gain from increased use of these drugs »
directives cliniques soi-disant nationales
* l’adjectif national implique trompeusement une reconnaissance gouvernementale objective et indépendante

 

GUINEA PIG PROS Éthique de la recherche – Phase I
cobayes professionnels
= hommes dont une partie des revenus provient de leur participation volontaire à des essais de Phase I

 

Loading

Avertissement

Le contenu de cet ouvrage n’est en aucun cas destiné à servir de recommandation ou de guide de pratique clinique.

Index alphabétique


Notes

1 Debré & Even, 2011

2 Barbara Sibbald. CMAJ 2001 ;164(11) : 1612 - http://www.cmaj.ca/content/164/11/1612.full

3 http://www.psychomedia.qc.ca/therapie-genique/2012-07-22/vers-une-premiere-autorisation-en-europe

4 http://www.nytimes.com/2012/07/21/health/european-agency-recommends-approval-of-a-gene-therapy.html?_r=1&ref=health

5 Afssaps

6 http://www.psychomedia.qc.ca/therapie-genique/2012-07-22/vers-une-premiere-autorisation-en-europe

7 Philippe Mischo. Prescrire 2011;31(335) :707

8 Kevin P. Miller, 2008

9 Tom Blackwell. http://news.nationalpost.com/2012/09/10/its-generic-drugs-or-nothing-canadian-insurers-say/

10 Norma Fidel 2008 (FR), site http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/Industrie_pharma.pdf

11 Haute Autorité de Santé (FR)

12 Peter Lurie. J Law, Med & Ethics 2009 (Fall):444-9

13 Gilles Bibeau. http://classiques.uqac.ca/contemporains/bibeau_gilles/quel_humanisme/quel_humanisme_texte.html

14 http://www.who.int/genomics/geneticsVSgenomics/en/

15 Ferris Jabr. http://blogs.scientificamerican.com/streams-of-consciousness/2012/05/08/science-remains-a-stranger-to-psychiatrys-new-bible/

16 Florence Piron, communication

17 Prescrire. 2011 ;31(332) :455

18 http://www.who.int/genomics/geneticsVSgenomics/en/

19 Jonah Lehrer. http://www.wired.com/magazine/2011/12/ff_causation/4/

20 Evelyn Fox Keller. Le siècle du gêne. Paris :Gallimard; 2003

21 http://pharmabiz.com/NewsDetails.aspx?aid=69604&sid=1

22 Afssaps

23 Prescrire 2006;26(278):863

24 Shapiro MF. CMAJ 1997;156(3) : 359, site http://www.cmaj.ca/cgi/reprint/156/3/359.pdf

25 Oscar Grosjean. La santé à quel prix? Bruxelles: Couleurs livres; 2005

26 Diabetes Care 2010;33:676-82 – Hyperglycemia in Pregnancy Recommandations

27 Luc Cifer (pseudonyme). Prescrire 2001 ;31(332) :474

28 Bulletin of Science Technology Society 2011; 31(6): 482 - Site http://bst.sagepub.com/content/31/6/482.abstract?etoc

29 Sergio Sismondo. PloS Med 2007;4(9) :e286

30 Moffatt & Elliott 2007 quoted by Gilstad & Finucane. JAGS 2008 ; 56 : 1556

31 http://www.montrealgazette.com/news/McGill+prof+under+obligation/5231616/story.html#ixzz1UdTCbYSV

32 David Healy. Is academic psychiatry for sale? Br J Psychiatry 2003;182: 388-9

33 Linda Logdberg (2011) Being the Ghost in the Machine: A Medical Ghostwriter's Personal View. PLoS Med 8(8): e1001071. doi:10.1371/journal.pmed.1001071

34 Adrianne Fugh-Berman. Open Medicine 2008;4(2):33, on http://www.openmedicine.ca/article/view/118/215

35 Bernard Boudreau. Med Fam Can 1999;45(Mai) :1141

36 Advertisement by Wiley-Blackwell, 2009

37 Petersen M. New York Times A1 22.11.2002

38 David Healy. International Journal of Risk & Safety in Medicine 2010; 22: 1–10

39 Joseph S. Wislar. JAMA 2009

40 Leff B, Finucane TE. JAMA. 2008;299(15):1830 - http://jama.ama-assn.org/content/299/15/1830.extract

41 Hadler, Rethinking Aging, page 36

42 Gillian Shenfield. Australian Prescriber 2008;31(3):58

43 Prescrire 2012 ; 32(343) : 324

44 JL Goriaux. Prescrire 2006 ; 26(270) : 230

45 Prescrire. 2006 ; 26(271) : 306

46 Health Action International. Site http://www.essentialdrugs.org/edrug/archive/199812/msg00059.php

47 Prescrire. 2006 ;26(269) :85

48 Philippe Demenet. Le scandale stavudine. Ces profiteurs du sida. Le Monde Diplomatique, Février 2002

49 http://www.ccomptes.fr/

50 http://en.wikipedia.org/wiki/Grand_rounds

51 Jacques Thivierge 2010 - http://agora-1.org/fichiers/thivierge.pdf

52 Matt Ridley, 17.9.2011 - Site http://online.wsj.com/article/SB10001424053111904265504576567070931547618.html

54 Ray Monihan. BMJ 2001; 342: d2548

55 Sierles FS et al. JAMA 2005 ; 294(9) : 1034

56 Rodbard H et al. Endcr Pract 2009;15 :540-59

57 Editorial. http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736%2812%2960960-X/fulltext?elsca1=ETOC-LANCET&elsca2=email&elsca3=

58 Thérapie 2008 ;63(4) :267