• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • Édition

F

FACTORING-IN THE COMEDICATION Ordonnance rationnelle
*
before adding another drug in a patient already in pharmacotherapy
prise en compte de la comédication
* avant d’ajouter un autre médicament chez un patient déjà en pharmacothérapie

 

FACTS BOX Statistiques
tableau de valeurs

 

FAILURE TO ACT Bio-éthique - Droit
défaut d’agir

 

FAILURE TO DISCLOSE Bio-éthique- Droit
défaut de renseignement; défaut d’information

 

FAILURE TO PUBLISH Éthique scientifique
« Failure to publish research results is by far the most common and worrying form of scientific and ethical misconduct in health research – and it has had lethal consequences. Anecdotal evidence of publication bias has existed for a long time. But, as requirements for registering clinical trials have become more stringent, its magnitude has become quantifiable: the results of at least half of the clinical trials involving patients and healthy volunteers remain unpublished years after completion.

Studies with ‘negative’ results are particularly unlikely to see the light of day. But neglecting to report research can lead to distorted clinical-practice recommendations, suffering, and death. The drug-discovery process suffers from built-in inefficiency, owing to inadequate reporting. But, while waste may be tolerable, avoidable harm to patients is not. Drug-trial volunteers should not accept this abuse of their participation in research.

Failing to publish the results of clinical trials is a betrayal of the implicit trust that they have placed in researchers to use their contribution to increase and improve the stock of scientific knowledge. Nor should the public accept this squandering of resources. There is simply no justification for withholding the results of health-research studies. Publication is a moral imperative »1, writes the founder of the Cochrane Collaboration
défaut de publication
FOOD SUPPLEMENT INDUSTRY Commerce
industrie des compléments alimentaires

 

FAILURE TO WARN Bio-éthique- Droit
défaut de mise en garde

 

FAKE MEDICAL JOURNALS Fraude – Revues savantes
« Elsevier, a publishing leader, admitted to publishing at least nine fake journals from 2000 to 20052»
fausses revues médicales

 

FALSE CLAIMS Éthique commerciale
« In 2010, for example, Public Citizen, a not-for-profit watchdog organization in the United States, recognized the pharmaceutical industry as the biggest defrauder of governments based on payments it made for violations of the False Claims Act (FCA), surpassing the defense industry, which had long been the leader.

A report published by Public Citizen indicates that the pharmaceutical industry accounted for 25% of all federal FCA payouts in the decade ending in 2010, compared to 11 percent by the defense industry. The pharmaceutical industry paid $20 billion in State/Federal Government penalties in the United States between 1991 and 2010, with $15 billion of it paid in the 5-year period from 2005 to 2010 »3
réclamations frauduleuses

 

FALSE DUPLICATE ADR REPORT Pharmacovigilance
* Occurs when two reports – submitted by the same or different reporters – concern the same ADR (same day, same patient, same drug, same event) but provide complementary and useful information on the case, and are recognized as two reports of the same occurrence
faux doublon de pharmacovigilance

 

FALSE NEGATIVE RESULT Diagnostic
résultat faux négatif / faussement négatif
= résultat d’examen normal chez un sujet pourtant atteint d’une anomalie ou pathologie recherchée

 

FALSE POSITIVE RESULT Diagnostic
résultat faux positif / faussement positif
= résultat d’examen anormal chez un sujet pourtant non porteur de l’anomalie ou pathologie recherchée

 

FAMILIAL HYPERLIPIDEMIA Lipidologie
hyperlipidémie familiale

« 
En 2008, les résultats de l'essai dit Enhance, testant une double thérapie anti-cholestérol permettant une réduction de 50% du cholestérol chez des personnes avec hyperlipidémie familiale, ont été publiés. L'essai est totalement négatif. Je ne rentrerai pas dans les détails techniques de l'essai dit Enhance mais les faits sont là : 50% de réduction du cholestérol n'a eu aucun bénéfice pour les patients avec hyperlipidémie familiale traités!4»

 

FAMILIAR DRUG Pratique courante - Pharmacothérapie
médicament familier
= dont l’expérience acquise par un prescripteur lui a permis de maîtriser le maniement du produit et ainsi mieux soigner ses patients. En pratique les médicaments génériqués sont devenus familiers, alors qu’un nouveau produit exige d’en découvrir les meilleures indications et posologies ainsi que ses effets indésirables et la façon de les prévenir, reconnaitre et gérer, avant de pouvoir les prescrire à bon escient dans le meilleur intérêt des patients.

 

FAMILY HISTORY OF ADRs Pharmacovigilance - Informativité
antécédents familiaux d’EIM

 

FAMILY PHYSICIAN Pratique
general practitioner; personal physician
* their world organization is the WONCA
médecin de famille; généraliste; omnipraticien
médecin personnel
* l’organisation mondiale des médecins de famille est la WONCA
FAST TRACK PROCEDURE AMM
Voir PRIORITY REVIEW

 

FAST-TRACK REVIEW AMM
Voir PRIORITY REVIEW

 

FATAL ADVERSE DRUG REACTIONS Poids des EIM
effets indésirables médicamenteux fatals
« La vie est trop courte pour succomber prématurément à un traitement inutile »5
* Ils dépassent maintenant (2012) les accidents de la circulation comme causes des décès aux ÉU

 

FATAL ADVERSE EVENTS FROM HOSPITAL STAYS Iatrovigilance
fatal adverse events from hospital care
* in fact, these are fatal adverse effects since an
event becomes an effect once it is suspected to be causal or contributive
effets indésirables mortels des soins hospitaliers / séjours à l’hôpital

 

FAULTY ABSTRACTS Édition savante
résumés fautifs
* la majorité des résumés en recherche médicale sont faux, non publiés, non confirmés ou plus tard contredits

 

FDA COMMISSIONER (USA) Agence
commissaire de la FDA (ÉU)
* c’est le grand patron ou la grande patronne

 

FEASIBILITY AND PIVOTAL STUDIES Méthodologie
« The company conducted a feasibility study of 44 patients at four centers with a five-year follow-up plan. In addition, the company conducted a pivotal study of 100 patients at 14 centers with a five-year follow-up plan »6
études de faisabilité et études pivots
N.d.T. pivot est un emprunt que les laboratoires utilisent souvent pour qualifier une étude qui sera déterminante dans le dossier d’AMM. Éviter pivotal

 

FEBRILE NON HAEMOLYTIC TRANSFUSION REACTION; FNHTR Hémovigilance
réaction transfusionnelle fébrile non hémolytique

 

FEEDBACK FROM EXPERIENCE WITH A DRUG Ordonnance rationelle
retour d’expérience avec un médicament
= renseignements acquis par les nombreuses prescriptions d’un médicament palliatif ou curatif et la surveillance de ses effets désirables ou indésirables dans la patientèle d’un clinicien

* Ce retour est
a)
maximal en anesthésie car les effets attendus bénéfiques et toxiques se produisent immédiatement, mais il est
b)
limité quand on prescrit un produit de commercialisation récente, un bon motif pour s’en tenir - sauf exception - aux produits déjà génériqués. Ce retour est

c)
impossible quand on prescrit à titre préventif (vaccins, statines, etc.) car seules des études (essais contrôlés, enquêtes épidémiologiques) peuvent en évaluer les impacts, et l’on sait que la recherche clinique souffre trop souvent de conflation, de biais, de conflits d’intérets, etc.

« La pratique d’une médecine
curative a un potentiel de retour d’expérience… à partir du moment où l’on soigne des gens effectivement malades, il est relativement facile de constater si l’on a guéri ou à tout le moins amélioré les signes ou les symptômes dont ils se plaignaient… mais le préventif empêche tout retour d’expérience pour se solder, chez les praticiens, par l’effondrement du bon sens et, le cas échant, de la prudence hippocratique7 »

* Un prescripteur peut juger d’un manque d’efficacité et des effets indésirables chez ses patients, notamment chez ceux qui ne correspondent pas à ceux sélectionnés dans les essais cliniques; il peut juger de l’efficacité si celle-ci n’est pas liée à un effet placebo (contrôlé dans les essais cliniques)

« Il y a trente ans, lorsque l’on faisait de la médecine essentiellement curative, vous veniez avec une bronchite, je vous donnais un antibiotique. Si 3 jours après vous reveniez me voir encore plus malade, et que plusieurs cas similaires se présentaient, ce retour d’expérience me permettait de ne plus prescrire cet antibiotique, même si on m’invitait à déjeuner...

Aujourd’hui, lorsqu’on explique qu’il faut vacciner les bébés contre l’hépatite B, qu’il faut prescrire des hormones parce que dans 30 ans vous risquez de vous casser le col du fémur, je n’ai aucun retour d’expérience. Je suis par conséquence entièrement dépendant de la seule information disponible distillée par l’industrie pharmaceutique. Parce que je ne connais pas un médecin qui soit capable de lire une étude épidémiologique, une chose que l'on n’apprend pas à la faculté.
Les médecins ont donc accepté d’être les visiteurs médicaux d’une promotion pharmaceutique à visée préventive »8  

 

FELONY Criminologie – Droit – ÉU – RU - FR
infraction majeure
« Felony, par opposition à misdemeanor, désigne aux États-Unis un acte délictueux grave, une infraction majeure. Au Royaume-Uni, il peut s'agir d'une atteinte à la sûreté de l'État. Attention : si l'expression ‘felonies and misdemeanours’ peut se traduire par ‘crimes et délits’ (tout comme d'ailleurs ‘Crimes and misdemeanors’, titre d'un film de Woody Allen), il faut toutefois préciser que la distinction faite entre ‘felonies’ et ‘misdemeanours’ ne correspond pas exactement à celle que le code pénal français fait entre les crimes et les délits »9

 

FEMALE GENDER AND ADVERSE DRUG REACTIONS Facteurs favorisants d’EIM
« Female gender is a risk factor for the development of ADRs »10
le genre féminin et les effets indésirables médicamenteux

 

FENFLURAMINE (Pondimin™) : MARKET WITHDRAWAL Retrait du marché - Scandale
retrait du marché de la fenfluramine
* Cet anorexiant utilisé dans le traitement de l'obésité fut retiré du marché mondialement le 15.9.1997 en même temps que son isomère stéréochimique dexfenfluramine (Redux®), après publication de séries de cas associant des valvulopathies cardiaques chez des utilisateurs d’un seul de ces produits ou des deux, en association avec un autre anorexiant comme la phentermine – association familièrement désignée fen-phen. Retrait scandaleusement tardif, précurseur de celui de l’infâme Mediator™

 

FENOFIBRATE REVISITED Lipidologie
* In the FIELD trial, the annualised NNT to prevent one or more cardiovascular disease event is 250, meaning that under experimental conditions 249 patient-years are exposed without that benefit. The expected number needed to treat for one year in clinical practice is reasonably greater, let us assume the NNT is doubled (500 patient-years.) In other words the benefit is not clinically significant…

More patients allocated to fenofibrate than those on placebo experienced pancreatitis (0.8% vs 0.5%). There were also small reported increases of pulmonary embolism (1.0% vs 0.7%) and deep vein thrombosis (1.4% vs 1.0%) associated with fenofibrate11

« Fenofibrate at a dose equivalent to 135 mg of Trilipix™ (fenofibric acid) was
not shown to reduce coronary heart disease morbidity and mortality in patients in two large randomized controlled trials of patients with type 2 diabetes mellitus12 »
« 
Clofibrate was withdrawn, bezafibrate showed no mortality benefit, and both gemfibrozil and fenofibrate – as TriCor™ in the FIELD trial - have increased mortality in trials »13

 

FIBROMYALGIA Entité diagnostique controversée
fibromyalgia syndrome
syndrome polyalgique (idiopathique) diffus
fibromyalgie
* dans l’UE en 2012, aucun médicament n’a d’AMM dans ce syndrome
14

 

FIELDS OF RESEARCH ABANDONED BIG PHARMA  Orientation de la recherche
« Given the increasing difficulty of identifying and treating the causes of illness, it’s not surprising that some companies have responded by abandoning entire fields of research. Most recently (2011), two leading drug firms, AstraZeneca and GlaxoSmithKline, announced that they were scaling back research into the brain. The organ is simply too complicated, too full of networks we don’t comprehend »15
pans entiers de recherche abandonnés par la grande industrie

 

FILING OF A NEW DRUG APPLICATION (USA) Règlementation
filing of a NDA
dépôt d’une demande d’AMM

 

FILLED ADR REPORT Pharmacovigilance
« Some patients have fillled in by themselves an adverse drug reaction report »
formulaire renseigné de pharmacovigilance; formulaire d’EIM rempli emprunt
« Des patients ont renseigné par eux-mêmes un formulaire d’effet indésirable médicamenteux »

 

FILLING OF A PRESCRIPTION Pharmacie
= to deliver the content of a prescription to a client, a patient
« The pharmacist filled 50 prescriptions on Monday »
dispensation d’une ordonnance
= en dispenser le contenu à un client, un patient
« Lundi le pharmacien a dispensé 50 ordonnances »

 

FINANCIAL CONFLICTS OF INTEREST; FCOI Éthique
conflits d’intérets financiers

 

FINASTERIDE Pharmacovigilance
Voir POST-FINASTERIDE SYNDROME 

 

FINES IMPOSED ON ABBOTT Droit
« In May 2012 Abbott was fined $1.5 billion in connection to the illegal promotion of the anti-psychotic drug Depakote™. Abbott admitted to having trained a special sales force to target nursing homes, marketing the drug for the control of aggression and agitation in elderly dementia patients. Depakote™ had never been approved for that purpose, and Abbott lacked evidence that the drug was safe or effective for those uses. The company also admitted to marketing Depakote™ to treat schizophrenia, even though no study had found it effective for that purpose »16
amendes imposées à Abbott

 

FINES IMPOSED ON ASTRA ZENECA Amendes
« In April 2010 AstraZeneca was fined $520 million to resolve allegations that it illegally promoted the anti-psychotic drug Seroquel. The drug was approved for treating schizophrenia and later for bipolar mania, but the government alleged that AstraZeneca promoted Seroquel™ for a variety of unapproved uses, such as aggression, sleeplessness, anxiety, and depression. AstraZeneca denied the charges but agreed to pay the fine to end the investigation »17
amendes imposées à AstraZeneca

 

FINES IMPOSED ON GLAXO SMITH KLINE Amendes
« In July 2012 GlaxoSmith Kline agreed to pay a fine of $3 billion to resolve civil and criminal liabilities regarding its promotion of drugs, as well as its failure to report safety data. This is the largest health care fraud settlement in the United States to date. The company pled guilty to misbranding the drug Paxil™ for treating depression in patients under 18, even though the drug had never been approved for that age group. GlaxoSmithKline also pled guilty to failing to disclose safety information about the diabetes drug Avandia™ to the FDA »18

« The British drugmaker GlaxoSmithKline agreed to plead guilty to criminal charges and pay $3 billion in fines for illegally promoting the antidepressants Paxil™ (paroxetine) and Wellbutrin™ [amfebutamone alias bupropion] ) and for failing to report safety data about the diabetes drug Avandia™ (rosiglitazone), federal prosecutors announced July 2, 2012…

The settlement marks the largest payment ever by a drug company, eclipsing the previous record of $2.3 billion set by Pfizer in 2009, the US government said. Prosecutors said the company paid doctors to attend conferences and other meetings to promote uses for the drugs that were not approved by the Food and Drug Administration

The company illegally promoted the use of Paxil in children and, in the case of Wellbutrin, marketed it for weight loss and sexual dysfunction when it was approved only to treat major depressive disorder. The third criminal charge involves Avandia™, a diabetes drug whose use was severely restricted in 2010 after it was linked to heart risks. Prosecutors said the company failed to report those risks to the F.D.A. »19
amendes imposées à GlaxoSmithKline

 

FINES IMPOSED ON LILLY Amendes
« In January 2009 Eli Lilly was fined $1.42 billion to resolve a government investigation into the off-label promotion of the anti-psychotic Zyprexa. Zyprexa had been approved for the treatment of certain psychotic disorders, but Lilly admitted to promoting the drug in elderly populations to treat dementia. The government also alleged that Lilly targeted primary care physicians to promote Zyprexa for unapproved uses and ‘trained its sales force to disregard the law’ »20
amendes payées par Lilly

 

FINES IMPOSED ON MERCK Amendes
« In
November 2011 Merck agreed to pay a fine of $950 million related to the illegal promotion of the painkiller Vioxx™, which was withdrawn from the market in 2004 after studies found the drug increased the risk of heart attacks. The company pled guilty to having promoted Vioxx™ as a treatment for rheumatoid arthritis before it had been approved for that use. The settlement also resolved allegations that Merck made false or misleading statements about the drug's heart safety to increase sales » 21
amendes imposées à Merck

 

FINES IMPOSED ON PFIZER Amendes
« In September 2009 Pfizer was fined $2.3 billion, then the largest health care fraud settlement and the largest criminal fine ever imposed in the United States. Pfizer pled guilty to misbranding the painkiller Bextra™ with "the intent to defraud or mislead", promoting the drug to treat acute pain at dosages the FDA had previously deemed dangerously high. Bextra™ was pulled from the market in 2005 due to safety concerns. The government alleged that Pfizer also promoted three other drugs illegally: the anti-psychotic Geodon™, an antibiotic Zyvox™, and the anti-epileptic drug Lyrica™ »22
amendes imposées à Pfizer

 

FIRST BRANDED PRODUCT Commerce
orignal product; princeps drug
spécialité / produit princeps
princeps; spécialité originale; produit novateur
* par opposition à la version générique vendue sous sa dénomination commune internationale ou rarement sous un nouveau nom de marque
« Des copies sont annoncées avec les mêmes indications que le princeps »
23

 

FIRST COMPLICATION OF A DISEASE Sémiologie
complication inaugurale d’une maladie
* la mort subite est trop souvent la complication inaugurale d’un infarctus aigü

 

FIRST OR SECOND-LINE EVIDENCE OF EFFICACY Analyse critique
preuves d’efficacité de premier ou de second niveau

 

FIRST WARNING SIGN OF A DISEASE Sémiologie
premier signe d’appel d’une maladie
* la thrombophlébite dans une jambe peut être le signe d’appel d’un cancer du poumon

 

FIRST-DOLLAR COVERAGE Assurance
paiement complet

 

FIRST-LINE CARE Pratique
first-line health care ; primary care
soins de premiers recours
soins de première ligne emprunt ; soins primaires emprunt

 

FIRST-LINE MEDICINE IN SEARCH OF REVALUATION Pratique
primary care medicine in search of rehabilitation

“The core general practictoner (GP) task of providing a first-line medical diagnostic service, without recourse to excessive, unnecessary, and potentially harmful investigation and referral, is not one that can be delegated to anyone who does not have a full undergraduate medical and postgraduate GP education24

“In the front line with undifferentiated illness and distress, the doctor working at the first point of contact will recognize the early signs of serious disease. This can be achieved only by rigorous training25

“We seldom look at the therapeutic value, the cost savings and the sheer efficiency of people being ‘known’ to a health care practitioner, and trusting that person, versus getting bludgeoned biologically with blood, urine and stool testing, and invasive procedures and imaging. The best evidence (à la Barbara Starfield) is that the primary health and cost benefits arise from the established connection between a primary care practitioner and the person. Being able to access a practitioner, in and of itself, results in better health outcomes and more cost-efficient care…

A primary care practitioner could be a good nurse practitioner, and often is in remote locations, and sensitivity to others is just as important, in some ways, as rigorous training. A well-trained sociopath is probably more dangerous than a modestly well-trained but naturally empathetic individual. The sociopath will do the tests, because he or she can't tell or isn't interested in figuring out what's wrong26

“There is lots of evidence that a good relationship with a freely chosen primary-care doctor, preferably over several years, is associated with better care, more appropriate care, better health, and much lower health costs27
* The practice of quaternary prevention aka as iatrogenic prevention, is a role that fits primary care medicine like a glove
la médecine de premier recours en quête de revalorisation
la médecine de première ligne / les soins primaires en quête de réhabilitation
« Le spécialiste a son rôle mais pour lui nous ne sommes que les exemples banals de ce qu’il connaît déjà à fond. Le guérisseur en qui j’ai confiance est quelqu’un avec qui j’ai bavardé et bu avant de l’appeler pour qu’il me touche »,28 écrivait un poète et critique britannique

 

FIRST-LINE PHYSICIAN Pratique
primary care physician
médecin de premier recours
médecin de première ligne emprunt

 

FIRST-LINE TREATMENT Pharmacothérapie
traitement de première intention
traitement de première ligne emprunt

 

FIRST-TIME GENERIC Pharmacie
générique de première génération

 

FIXED DOSE COMBINATION Galénique
combination drug product
association fixe / à doses fixes

 

FLAGGING REPORTS Pharmacovigilance - Agence
* said of a drug agency alerting professionnals about ADR reports of high signaling value, suggesting the detection of some new worrisome ADRs
alerte de nouveau signal
* se dit d’une agence du médicament qui publicise la réception d’observations cliniques d’EIM à haute valeur de signalement, suggérant la détection de nouveaux EIM inquiétants

 

FLAGSHIP PRODUCT Marketing
produit vedette / phare

 

FLAW Analyse critique
« The study has many flaws »
défaut
lacune; faiblesse
« L’étude a plusieurs défauts »

 

FLAWED TRIAL DESIGN Méthodologie - Essais
conception d’essai défectueuse
plan expérimental défectueux

 

FLU VACCINE Vaccinologie
vaccin antigrippal / grippal

 

FLU VACCINES : INTENSIVE SAFETY FOLLOW-UP Vaccinovigilance
suivi renforcé de vaccinovigilance antigrippale

 

FLU-LIKE SYMPTOM EIM
symptôme grippal / de type grippal

 

FLYERS IN WAITING ROOM Promotion directe - Pratique
brochurettes en salle d’attente

 

FOLLOW-ON BIOLOGIC Mise au point
Voir BIOSIMILAR

 

FOLLOW-UP Pharmacothérapie
suivi
* par exemple, d’un patient en pharmacothérapie au long cours

 

FOLLOW-UP LETTER Pharmacovigilance
courrier de relance
= Message provenant d'un Centre de pharmacovigilance, destiné à obtenir des précisions complémentaires de la part d'un notificateur d’EIM
* On y remercie le déclarant, on demande s’il y a lieu des renseignements complémentaires, on le renseigne sur la documentation de l’EIM rapporté (pour le motiver à notifier et améliorer la qualité de ses prescriptions futures)

 

FOLLOW-UP VISIT Pratique
visite de suivi

 

FOOD ADMINISTRATION Agence
Agence de sécurité des aliments

 

FOOD AND DRUG ADMINISTRATION; FDA (USA) Agence
Agence étatsunienne du médicament et de sécurité alimentaire; FDA
emprunt accepté
= agence de contrôle et de règlementation relevant du département de la Santé aux ÉU, responsable des médicaments, des biologiques, des dispositifs et des aliments. Tous les médicaments et dispositifs médicaux doivent disposer de l’approbation de la FDA pour être commercialisés aux États-Unis

 

FOOD AND DRUG CONNECTION (USA) Agropharmacie-
“Eli Lilly is now sole manufacturer of recombinant bovine growth hormone (rBGH, Posilac®) bought from Monsanto en 2008. This artificial growth hormone given to dairy cows to make them produce more milk (even if it increases levels of IGF-1 - a hormone linked to cancer - in milk from cows treated with rBGH), has been linked to breast cancer and other health problems - Lilly also manufactures breast cancer treatment medications like Gemzar® (gemcitabine) and a pill, Evista® (ralixofen) claimed to reduce the risk of breast cancer in high risk women (combined sales $2 683 M in 2008).

Posilac® (bovine somatotropin - $985 M sales in 2008) is allowed in the USA but banned in Canada, Japan, European Union. Ironically the American Breast Cancer Awareness Month was actually started by an American subsidiary of a British chemical company29

« In addition to producing and selling breast cancer-linked rBGH, Eli Lilly manufactures Gemzar™ to ‘prevent’ breast cancer, and Evista™ to treat it. That’s a highly lucrative profit cycle around breast cancer, all from a company that proudly declares core corporate values of ‘integrity, excellence, and respect for people.’ At Breast Cancer Action, we call this pinkwashing because by manufacturing rBGH, Eli Lilly clearly puts profits before women’s health »30
filière Aliments et Drogues
filière agropharmaceutique

 

FOOD, FRIENDSHIP AND FLATTERY Visiteurs médicaux
the three Fs
repas, amitié et flatterie
* les techniques prootionnelles les plus efficaces utilisées par les représentants pharmaceutiques

 

FOR-PROFIT HEALTH INSURANCE Assurance
« An insurance system dominated by huge for-profit corporations is a relatively recent invention that seems more about the self-interest of insider executives than the health of the public »31
assurance santé à but lucratif

 

FORCE OF MORBIDITY Épidémiologie
attack rate
risque instantané

 

FORCED HEALTHISM Idéologie
hygiénisme / santéisme forcé
« Le santéisme est une dérive moralisatrice de la prévention »

 

FORCED MEDICALIZATION
« People will have their liberties taken, but will be distracted from any desire to rebel, by propaganda, enhanced by pharmacology, a dictatorship without tears… There will be in the next generation or so a pharmacological method of making people love their servitude and producing dictatorship without tears, so to speak, producing a kind of painless concentration camp for entire societies so that people will in fact have their liberties taken away from them but will rather enjoy it » 32
médicalisation forcée / coercitive
* Elle fait partie du contrôle social par des États plus autoritaires qu’ils ne veulent bien le laisser paraître

 

FOREIGN CLINICAL TRIAL Essais– Délocalisation
essai conduit à l’étranger
* Pour l’Amérique du Nord et l’Europe de l’Ouest, il s’agit de l’Europe de l’Est, l’Amérique du Sud, la Russie et surtout l’Asie (Chine et Indes)

 

FOREIGN OUTSOURCING OF TRIALS Essais
sous-traitance des essais à l’étranger
* implique le recours à des entreprises de développement clinique et la délocalisation des essais cliniques

 

FORENSIC PHARMACOVIGILANCE Criminologie
pharmacovigilance légale

 

FORGIVE THEM FOR THEY DO NOT KNOW WHAT THEY DO… [PRESCRIBE] Métaphore
* Source : Bible, Miles Coverdale's Version, Luke 23:34, 1535, except for the word prescribe
Pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font… [en prescrivant]
* Source : Bible, Évangile selon St-Luc, 23:33-34
* Cette phrase pourrait s’appliquer à de trop nombreux prescripteurs en omnipratique, en psychiatrie, en gériatrie, en pédiatrie, en cardiologie préventive… sauf en anesthésie, rare spécialité dont les praticiens connaissent parfaitement les effets désirables et indésirables des agents qu’ils utilisent et les dosages appropriés

 

FORMINDEP (FR) FMC
Formindep
= A
ssociation de médecins pour promouvoir une formation et une information médicales indépendantes de tout autre intérêt que celui de la santé des personnes en France.33 Form pour formation, indep pour indépendance. Présidé par le généraliste Philippe Foucras

 

FORMULARY Assurance médicament - Remboursement
drug formulary ; list of reimbursed / covered drugs
= list of drugs covered under a pharmacare program. These drugs are aka benefits
formulaire

 

FORMULATION OF A DRUG PRODUCT Pharmacie
formulation galénique d’une spécialité
/ d’un produit pharmaceutique

 

FORMULATION OF DRUG PRODUCTS Pharmacie
galénique
f

 

FRACTURE RISK ASSESSMENT TOOL; FRAX Dépistage
* often used by bisphosphonate manufacturers
Outil d’évaluation des risques de fractures ; FRAX emprunt accepté
* L'outil FRAX® a été développé par l'OMS pour évaluer les risques de fractures des patients. Il est basé sur des modèles individuels de patients qui intègrent les risques associés avec des facteurs de risques cliniques aussi bien que la Densité Minérale Osseuse (DMO) au col fémoral34

 

FRAGILITY FRACTURES Orthopédie
fractures de fragilisation
* Les meilleurs prédicteurs sont
a) antécédent fracturaire + âge + sexe; la prévention est alors qualifiée de
secondaire
b) âge + sexe + densité minérale osseuse, sans antécédent fracturaire; la prévention est qualifiée de
primaire
c) facteurs de risque FRAX + densité minérale osseuse
* Le FRAX ou
Fracture Risk Assessment Tool, conçu par l’OMS35, est largement utilisé par l’industrie

 

FRAGILITY FRACTURES : MORPHOMETRIC RADIOLOGICAL EVALUATION Critère intermédiaire - Méthodologie
fractures de fragilisation : évaluation radiologique morphométrique
* Largement utilisée par les promoteurs de biphosphonates, ce critère est sub-clinique et non valide pour l’évaluation clinique de cette classe pharmacothérapeutique. Il consiste généralement en un aplatissement de 2 mm ou 20% de la hauteur des corps vertébraux

 

FRAMING OF HEALTH RISKS Statistique - FMC
« When communicating risk, framing is important, influential and potentially misleading – Choosing relative risk over absolute risk is a good example »
formulation des risques pour la santé
« La formulation importe quand on communique un risque, elle est influente et potentiellement trompeuse – Préférer un risque relatif à un risque absolu en est le parfait exemple »

 

FRANCE, SICK OF ITS DOCTORS (Traduction libre du titre du livre)
La France malade de ses médecins - Livre
Jean Peneff. Paris : Les empêcheurs de tourner en rond / Le Seuil ; 2005 - 360 pages

* Un prof de sociologie pénètre de l’intérieur (littéralement) le monde médical et y pose un regard d’une lucidité déconcertante. Un livre décapant et unique en son genre. Une présentation disponible en ligne donne le ton du livre
36

« 
Après de nombreux travaux sur les urgences, le sociologue Jean Peneff signe un livre polémique et militant. Portrait sévère de notre système de soins : 360 pages qui viennent briser les idées toutes faites sur l'échec des réformes de la Sécurité sociale en soulignant des disparités et immunités médicales, des déconnexions entre les besoins et l'offre de soins, et la faiblesse des études statistiques sur la santé en France. Il est possible que l'auteur, qui n'hésite pas à désacraliser une profession qu'il estime toujours ‘dominante’, ne se fasse pas que des amis parmi les médecins.

Donc à consommer avec... modération et esprit critique, mais les yeux grands ouverts. Grâce à son regard très référencé, Jean Peneff aborde frontalement des thématiques difficiles. La formation médicale initiale prépare peu les étudiants à aborder la diversité des genres de vie, la variabilité des ressentis à l'égard de la douleur et des risques de santé.

Le ’groupe’ médical reste caractérisé par ses traditions du secret (donc de pouvoir), mais des praticiens éprouvent aussi de nombreuses hantises et des sentiments de solitude, notamment en termes de responsabilité professionnelle. Les difficultés relatives aux positionnements médicaux à l'égard des tests de médicaments mériteraient à elles seules d'autres développements. La publication de cet auteur très indépendant mérite en tout cas d'être connue »
37

 

FRAUD IN INDUSTRY Entreprises - Fraude
“Rare but highly publicized episodes of deception, fabrication or cover-up should be understood not as freak occurrences, but sporadic bucklings of a system which moves knowledge tectonically in the interests of shareholder value 38
la fraude dans l’industrie

 

FREEDOM OF THE PRESS ? Médias grand public
« John Swinton, the former Chief of Staff for the New York Times, was one of New York's best loved newspapermen. Called by his peers ‘The Dean of his Profession’, John was asked in 1953 to give a toast before the New York Press Club, and in so doing, made a monumentally important and revealing statement. He is quoted as follows: 


’There is no such thing, at this date of the world's history, in America, as an independent press. You know it and I know it. There is not one of you who dares to write your honest opinions, and if you did, you know beforehand that it would never appear in print. I am paid weekly for keeping my honest opinion out of the paper I am connected with. Others of you are paid similar weekly salaries for similar things, and any of you who would be so foolish as to write honest opinions would be out on the streets looking for another job…

If I allowed my honest opinions to appear in one issue of my paper, before 24 hours my occupation would be gone. The business of the journalists is to destroy the truth; to lie outright; to pervert; to vilify; to fawn at the feet of mammon, and to sell his country and his race for his daily bread. You know it and I know it, and what folly is this toasting an independent press? We are the tools and vassals of rich men behind the scenes. We are the jumping jacks, they pull the strings and we dance. Our talents, our possibilities, and our lives are all the property of other men. We are intellectual prostitutes »39

« Some physicians [e.g. opinion leaders] become known as whores. Whore is a strong descriptor but I heard it repeatedly from colleagues about physicians who tour the country for drug companies »40 wrote a former Editor-in-Chief of the NEJM, the number one medical learned journal
la liberté de presse ?
* Y aurait-il des analogies avec les revues savantes médicales, la presse médicale professionnelle, et les grands médias en santé ? Et que dire de la liberté de parole dans les facultés de médecine et de pharmacie, dans les agences du médicament et les directions de Santé publique ?

 

FRENCH AGENCY OF DRUGS AND HEALTH PRODUCTS SAFETY Agence – Réglementation
* formely Afssaps, now Ansm
Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé; Ansm
* nouveau nom de l’Afssaps depuis 2012, censé refléter une réforme de l’agence dans le sillage du scandale du Mediator™ en 2009
« 
Si l'Ansm reprend les missions de l'ancienne Afssaps, la loi lui en confie de nouvelles dans le domaine de la recherche, des études de suivi des patients, du recueil des données d’efficacité et de tolérance, de l’encadrement des référentiels temporaires d’utilisation (RTU). Elle élargit son champ d'intervention en matière de transparence, de contrôle de la publicité et d’information des patients et des professionnels »41

 

FRENCH DRUG REVIEW COMMITTEE (FR) Agence
French Drug Evaluation Board
* evaluates newly approved drugs and does or does not recommend coverage, i.e. listing among reimbursed products; also reassesses reimbursement of older products.
Commission de la Transparence (FR)
= Instance scientifique composée de médecins, pharmaciens, spécialistes en méthodologie et épidémiologie. Elle évalue les médicaments ayant obtenu leur autorisation de mise sur le marché (AMM), lorsque le laboratoire qui les commercialise souhaite obtenir leur inscription sur la liste des médicaments remboursables, et relève de la Haute Autorité de Santé (HAS).42 Ses missions43 sont de :

a) Évaluer les médicaments ayant obtenu leur autorisation de mise sur le marché (AMM), lorsque le laboratoire qui les exploite souhaite obtenir leur inscription sur la liste des médicaments remboursables, qu’il s’agisse d’une première inscription, d’un renouvellement d’inscription ou d’une réévaluation programmée à la demande du ministère ou par autosaisine

b) Donner un avis sur la prise en charge des médicaments par la Sécurité sociale et/ou pour leur utilisation à l’hôpital, en appréciant leur service médical rendu (SMR) ainsi que l’amélioration qu’ils sont susceptibles d’apporter par rapport aux traitements déjà disponibles (amélioration du service médical rendu – ASMR)

c) Contribuer au bon usage du médicament en publiant une information scientifique pertinente et indépendante sur les médicaments et leur place dans la stratégie thérapeutique »

* Au Canada anglais son équivalent est le
Programme commun d’évaluation des médicaments ou PCEM (Common Drug Review ; CDR)44
* Au Québec l’équivalent est
l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux ou Inesss (alias Conseil du médicament)
* Au Royaume-Uni c’est un peu l’équivalent du
National Institute for Clinical Excellence ou NICE

 

FRENCH ERIN BROCKOVICH Lanceur d’alerte
* nickname of a whistleblower, French pneumologist Irène Frachon, who wrote a book on the Mediator™ (benfluorex) scandal leading to withdrawal from the market, an enquiry into the inner workings of the drug agency and charges against the billionaire owner-founder-CEO of the manufacturer
« In France, use of benfluorex (Mediator™) during the period 1976–2009 is likely to be responsible for around 3 100 hospitalizations and 1 300 deaths due to valvular insufficiency. These figures may be underestimations »45
la Erin Brockovich française
N.d.T. : EB est le nom d’une militante de l’environnement aux ÉU ; dans un film portant son nom, elle fut incanée par Julia Roberts qui en remporta un Oscar

“La pneumologue Irène Frachon a joué un rôle-clé dans l’éclatement du scandale du Mediator™. Des centaines de morts en raison des ratés du système national de surveillance des médicaments et de ses liens trop étroits avec l’industrie46
* Elle fut votée 2e personnalité de l’année par Le Monde en 2011, son combat acharné a mené au retrait du Mediator™ en 2009 et la mise en examen des laboratoires Servier en 2011. Le procès au pénal était prévu le 14.5.2012 à Nanterre47

 

FREQUENCY OF CASES Statistique - Pharmacovigilance
fréquence des cas
= soit le nombre de cas observés dans une population (prévalence) à un moment donné, soit le nombre de nouveaux cas apparus durant une période considérée (incidence), rapportés à cette population

 

FRONT PATIENT ORGANISATION Promotion par un tiers – Association de patients
organisation-écran / organisation prête-nom de patients
organisation dite de patients / dite représentante des patients
« Le European Patients’ Forum, organisation-écran créé en 2003, apparait selon Health Action International en 2005 comme un modèle d’opacité et de conflits d’intérêts »48

 

FUDGED DATA Éthique
données truquées

 

FULMINANT LIVER INJURY Hépatovigilance
= complicated by rapidly developing hepatic encephalopathy and severe coagulation disorders; more often drug-induced than not.
lésion / atteinte hépatique fulminante; hépatite fulminante

 

FUNDER OF A CLINICAL TRIAL Financement
financeur / sponsor / commanditaire /
parraineur d’un essai clinique

 

FUNDING AGENCY Financement de la recherche
organisme de financement

 

FUNDING OF DRUG AGENCIES Financement des agences du médicament
More than 50% of the FDA’s budget dedicated to medicines comes from drug companies, more than 70% regarding the European agency’s (EMEA) budget, 100% in Sweden, 78% in France, and 90% for the Japan Pharmaceuticals and Medical Devices Agency. So [in 2007] drug regulatory agencies are no longer in a position to put public health first. And their failure is obvious when it comes to public transparency and access to data, particularly data on the adverse effects of medicines”49, could we read in 2007

« In the past, Afssaps was considered as relatively permissive. The drug industry heavily contributed to the Afssaps budget and had substantial influence on decisions, directly or through medical experts. The new Ansm budget—€140 million in 2012—will come from the public purse and not industry fees. ‘Now, we go on a standard [of] modern governance. There are no industrials working in commissions nor in the board of directors anymore. We are working under the direct control of the parliament, with six representatives in the board of directors’, explains Maraninchi.

‘Already mandatory for external experts, public disclosure of interests is reinforced with severe prohibitions and extended to staff of the agency involved in regulation or evaluation of products’ », can we read in 2012
50
financement des agences du médicament
« Comment expliquer la dépendance financière chaque année accrue des agences du médicament, notamment française et européenne, vis-à-vis de leurs ‘clients’ industriels, au travers des redevances et autres rémunérations de ‘conseils’ déversées par les firmes ? »51 pouvions-nous lire en 2006

 

FUNDING ORGANISATION Financement de la recherche
organisme de financement
* de recherche clinique, telle une fondation, une agence, un programme, etc. L’organisme peut être gouvernemental, philanthropique (mécène ou souscription publique), industriel (pharmaceutique, dispositifs), associatif (patients), mixte (partenariat public-privé)

 

FUNNEL PLOT Statistique – Méta-analyse
graphe / graphique en entonnoir

 

FUROR THERAPEUTICS
= the habit of overprescribing, especially new products or in new indications
“For instance, prescription frequency and cost per prescription is lower for older than for younger doctors. There is no reason to think that the patients of older doctors are worse off as a result. Perhaps age confers a relative immunity both from that occupational disease of the profession –
furor therapeutics, and from the belief that what is new and expensive is therefore best”52
la fureur thérapeutique

 

FUTILE TREATMENTS Pratique
traitements futiles

 

FUTILITY Méthodologie – Essai
« The study was conducted under a two-stage group sequential test, allowing to stop for futility or superiority after interim analysis »53
absence d’efficacité ; futilité
emprunt

Loading

Avertissement

Le contenu de cet ouvrage n’est en aucun cas destiné à servir de recommandation ou de guide de pratique clinique.

Index alphabétique


Notes

 


1     Ian chalmers. Publish     or Perish.     http://www.project-syndicate.org/print/publish-or-perish     - Cited by Gary Schwitzer on     http://www.healthnewsreview.org/2012/07/iain-chalmers-on-publication-bias/

 


2     Chronicles of Higher     Education June 10,     2009

 


3     David Carmichael, Drug Freedom, 2012

 


4     Michel de Lorgeril.     http://michel.delorgeril.info/index.php/2009/06/21/44-statines-et-cholesterol-illusions-scientifiques-et-medicales

 


5     Martin Winckler.     Postface de Les     inventeurs de maladies     par Jorg Blech, Paris; Actes Sud :2005, p 266

 


6     http://www.fda.gov/NewsEvents/Newsroom/PressAnnouncements/ucm296923.htm

 


7     Marc Girard, cité sur     http://www.centpapiers.com/medicaments-dangereux-a-qui-la-faute/67105

 


8     Marc     Girard.     http://www.enviro2b.com/2011/01/07/mediator-%C2%AB-une-goutte-d%E2%80%99eau-dans-la-mare-%C2%BB/

 


9     Frédéric Houbert. Juripole.     http://www.juripole.fr/traduction-juridique/Bulletins/mar-avr_2000.php

 


10     Montastruc JL et al. Fundam     Clin Pharmacol. 2002;     16(5): 343

 


11     http://www.medicalnewstoday.com/releases/33561.php

 

 


13     Eddie Vos, 2012, communication

 


14     Prescrire     2012 ; 32(345) : 512

 


15     Jonah Lehrer. Site     http://www.wired.com/magazine/2011/12/ff_causation/4/

 


16     Lena     Groeger. ProPublica     3.7.2012 on http://www.propublica.org/special/big-pharmas-big-fines

 


17     Lena     Groeger. Op. cit.

 


18     Lena     Groeger. Op. cit.

 


19     http://www.nytimes.com/2012/07/03/business/glaxosmithkline-agrees-to-pay-3-billion-in-fraud-settlement.html?_r=3&smid=tw-nytimes&seid=auto

 


20     Lena     Groeger. Op. cit.

 


21     Lena     Groeger. Op. cit.

 


22     Lena     Groeger. Op. cit.

 


23     Prescrire     2009;29(309):502

 


24     Br     J Gen Pract.     2004:54(509):     891

 


25     Iona Heath.     BMJ     2007;335 :183

 


26     Warren Bell.     Communication, 2012

 


27     Barbara Starfield.     Boston Review Nov-Dec     2005, on http://bostonreview.net/BR30.6/starfield.php

 


28     Wystan Hugh Auden, 1972

 


29     Health Action Group. http://thinkbeforeyoupink.org/,     an American health advocacy group not sponsored by industry     (accessed 10.2009)

 


30     Breast Cancer Action, 2012

 


31     Roy Poses.     http://hcrenewal.blogspot.ca/2012/06/huge-insurance-company-wellpoint.html

 


32     California Medical School, San Francisco, 1961 and letter that     Huxley wrote to George Orwell after the publication of Nineteen     Eighty-Four

 


33     http://www.formindep.org/

 


34     http://www.shef.ac.uk/FRAX/?lang=fr

 


35     http://www.shef.ac.uk/FRAX/?lang=fr

 


36     Pierre Biron. Site     http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2011/02/01/entrevue-virtuelle-avec-jean-peneff-la-france-malade-de-ses.html

 


37     Anne Vega, site     http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/4B/35/article.phtml

 


38     Alastair Matheson.     BioSciences     2008;3:355-382 – London School of Economics and Political Science

 


39     Thomas D Schauf.     http://theunjustmedia.com/Banking%20%26%20Federal%20Reserve/The%20Federal%20Reserve%20is%20Privately%20owned.htm

 


40     Jerome P Kassirer. On     the Take. New York:     Oxford; 2005, page 25

 


41     http://algoweb.blogspot.ca/2012/05/agence-du-medicament-nouveau-nom.html

 


42     http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_412113/commission-de-la-transparence

 


43     http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2011-11/presentation_de_la_commission_de_la_transparence.pdf

 


44     http://cadth.ca/fr/products/cdr/cdr-overview

 


45     Fournier & Zureik. PEDS     2012 ; 21(4) : 343

 


46     Marc Thibodeau. Les morts du Mediator: Scandale en France autour     d’un médicament controversé interdit après 35 ans. La     Presse (Montréal)     1.10.2011, page A30

 


47     http://www.lemonde.fr/retrospective/visuel/2011/11/28/quelle-est-la-personnalite-de-l-annee-a-vous-de-voter_1610407_1453557.html

 


48     Prescrire     2006;26(278) :863-5 et www.haiweb.org     14.7.2005 Does the European Patients’ Forum represent patient or     industry interest?

 


49     ISDB     April 2007 21(1):17

 


50     Martine Lochouam. Lancet     2012 ; 379(9832) : 2136

 


51     Prescrire     2006; 26(269): 81

 


52     DR Laurence

 


53     Luc Dupuis et al.     http://clinicaltrials.ploshubs.org/article/info:doi/10.1371/journal.pone.0037885

 

 <